GR20 day 4 – it’s all about faith

When you think about it, you do need some amount of faith to follow little red and white marks through the backcountry of Corsica for nearly 200 km, every day hoping that the little bits of paint will lead you to a safe place with water, food and shelter. Of course there are tons of guidebooks and more than a few other people in the path but still, this whole thing seems a little crazy! ;)

So today, once again, we followed the little marks from the Refuge d’Asinao to refuge de Prati and then, because of a crazy rumor we went to San Pietro di Verde where the rumor proved to be true: they have hot showers!! (hot is roughly infinitely warmer than mountain spring water)

For the first time the hike today, even though we went a little farther than originally planned, was easier than the previous day. That’s quite a change. It started with a pretty rough hike up, then down and back up again to then meander back and forth along either sides of a crest all the way to Prati. There, we stopped on the grass and enjoyed an amazingly delicious coca cola (mine) and an orange juice (Mary’s).

After about 30 minutes, the sugary drinks and a refill of water we began the hike down (15 minutes up then an hour and 15 down) to San Pietro di Verde, a long hike down but the reward was worth it — hot showers!!!

Tomorrow will be interesting. We’re hoping to link 2 stages. They should not be too rough but that’s a total of 30 km. we’ll see. :-)


Quand on y pense, il faut avoir la foi un minimum pour suivre des traits rouge et blanc sur près de 200 km. au milieu du maquis corse en espérant, chaque jour, que les petits bouts de peinture mènent à un dîner et un abris pour la nuit. Bien entendu on n’est pas tout seul sur le GR, on a des livres, des gens, mais tout de même, ça semble un peu dingue!

Donc, aujourd’hui, encore une fois, nous avons suivi les petites marques peintes sur les arbres et les rochers du refuge d’Asinao au refuge de Prati, puis, à cause d’une folle rumeur, jusqu’à San Pietro di Verde où la rumeur s’est avérée vrai: des douches chauffées (c’est à dire avec de l’eau infiniment plus chaude que les sources naturelles de montagne).

Une fois n’est pas coutume, le parcours d’aujourd’hui, malgré le fait que nous l’ayons rallongé un petit peu, était moins difficile qu’hier. Nous avons commencé avec un grosse montée puis nous sommes redescendu et remonté pour finir par longer une longue crête jusqu’au refuge de Prati où nous nous sommes arrêtés pour nous requinquer avec jus d’orange (pour Mary) et coca cola (pour Alex). Le coca c’est vraiment meilleur après 6 heures de marche au soleil!

Après une demi heure, nos boissons sucrées et un réapprovisionnement en eau, nous avons laissé derrière nous le refuge de Prati et sommes descendu (15 minutes de montée suivie de 75 minutes de descente) vers San Pietro di Verde, une longue marche mais la récompense en valait la peine — des douches chaudes!!

Demain risque d’être intéressant, nous allons tenter de lier 2 étapes. Elles ne sont pas censées être particulièrement difficile mais cela fera en tout prêt de 30km… :-)